lundi 28 avril 2014

AG du 29 avril 2014

Communiqué


Les 26 et 27 avril 2014, 20 régions se sont réunies afin de constituer la Coordination des précaires, chômeurs, intermittents et intérimaires.

Aquitaine (Gironde), Auvergne, Basse Normandie (Caen), Bourgogne, Bretagne (Rennes, Brest), Centre, Franche Comté, Île de France, Languedoc Roussillon (Montpellier), Limousin, Lorraine, Midi Pyrénées (Aveyron, Toulouse), Nord Pas de Calais (Lille), Pays de Loire (Nantes), Provences Alpes Côte d'Azur (Marseille, Côte d'Azur, Avignon), Rhône Alpes (Lyon, Grenoble, Drôme Ardèche, Saint Étienne)

dimanche 27 avril 2014

Communiqué : Coordination nationale Saint-Denis, le 27 avril 2014


Depuis plusieurs semaines, dans toute la France, des collectifs luttent contre l'agrément de l'accord des nouvelles règles d'assurance chômage du 22 mars 2014.

Les 26 et 27 avril, 20 régions se sont réunies pour constituer la Coordination nationale des PRÉCAIRES, CHÔMEURS, INTERMITTENTS ET INTÉRIMAIRES.

Toutes les mesures de précarisation que prévoient ces accords entrent dans le cadre d'une casse générale de la protection sociale : pacte de responsabilité, attaque de la Sécurité sociale et du code du travail…

Nous signalons que le MEDEF a prévu dans ce texte le cadre nécessaire (article 13) pour se passer de tout contrôle du gouvernement.

Monsieur Rebsamen, ministre du Travail, si vous agréez cet accord, vous ne servirez plus à rien !

Force de proposition,

la Coordination nationale propose un système juste et solidaire de l'assurance chômage.

La Coordination nationale lance dès aujourd'hui une étude sur le financement de la protection sociale.

Force de colère,

la Coordination nationale affirme que nos actions ne connaîtront aucune pause.

La Coordination nationale rappelle que Franck Halimi, metteur en scène dijonnais, est en grève de la faim depuis 49 jours.

La Coordination nationale appelle les précaires, chômeur-se-s, intérimaires intermittent-e-s, retraité-e-s, salarié-e-s du public et du privé, avec ou sans papiers, à se joindre à la mobilisation.

La Coordination nationale réunie en Assemblée générale appelle à la grève le samedi 17 mai 2014.

Ne vous y trompez pas, ceci est une déclaration de guerre.


samedi 26 avril 2014

En direct de la coordination Nationale...


Fin de première journée de Coordination nationale :
- Tour des régions, 23 présentes : grande diversité des collectifs et des modes d'actions.
- 2 ateliers ensuite :
   - un sur l'UNEDIC : la réforme, nos propositions, les contrôles abusifs, la refonte de l'UNEDIC,...
   - un autre sur les actions futures et la comm.

La suite demain
Et compte rendu lors de la prochaine AG

OCCUPATION PS - AG-Action du 25 avril 2014

vendredi 25 avril 2014

Compte rendu AG-Action du 25 avril 2014

Action au siège du PS, suivie d'une AG dans les locaux.

Nous sommes rentrés en masse dans le local de la Fédération Nord du PS.
De ses propres dires Rachid Lounici, directeur général de la fédération du nord, avait été prévenu par la police de notre arrivée.
Il nous attendait à l’extérieur et n'était pas très chaud à l'idée de nous voir rentrer. On est rentré tout de même. Après des échanges verbaux musclés, nous avons accepté sa proposition de nous recevoir en délégation.
6 d'entre nous sont rentrés avec lui et sa collègue chargée de com  Marjolaine Pierrat-Feraille. Ils ont refusé d'être filmés, mais un journaliste de Liberté HEBDO (Ludovic Finez) est resté. Une journaliste de l'AFP nous a rejoint au milieu de notre entretien.
En résumé :
  • la question de la place du politique a été largement évoquée, particulièrement celle du PS.
  • Nous n'avons pas obtenu de réponse claire : « la question est souvent évoquée à l'interne » nous a-t-il dit.
  • Nous n'avons pas exposé en détail nos revendications techniques, nous lui adressons un mail documenté pour y pallier.
  • Cependant nous avons très clairement exprimé notre désaccord avec l'accord signé le 22 mars et notre exigence quant à son NON-agrément par les politiques ainsi que notre exaspération liée au mépris des propositions du rapport du Comité de suivi.
 Nous avons obtenu de  M. Lounici qu'il soit le relais pour l'obtention :
  • d'un espace de parole publique lors du forum européen de la culture qui se tient au Théâtre du Nord le 5 mai (avec des représentants de la Coordination InterLuttants 59-62 ; nombre? 3?)
  • d'une rencontre avec les parlementaires du Nord avant cette échéance et M. Lounici se charge de les contacter afin d'organiser cette réunion .

Les autres actions nationales sont en ligne ici

mercredi 23 avril 2014

Action InterLuttants du 14 avril 2014

Compte-rendu de l'AG du 22 avril – Théâtre de la Verrière

Une quarantaine de participants à cette réunion, qui s'est tenue entre 11h et 13h30.

 

Liste des différents appels à journées d'action au niveau national

  • Le 25 avril – appel à mobilisation des intermittents avec une journée de grève et de mobilisation. Cette journée est en lien avec la présence d'Aurélie Filippetti au Printemps de Bourges. 
  • Les 26 et 27 avril – réunion nationale des coordinations qui se sont créées partout en France (à Paris). L'objectif est de mieux coordonner les actions et de porter un discours commun qui tienne compte de tous.
  • Le 29 avril – Préavis de grève qui concerne toutes les personnes concernées par la réforme de l'assurance chômage. Le 29 est le jour de publication officielle du règlement UNEDIC réécrit à l'aune de l'accord du 22 mars. 
  • Le 17/05 – Appel intersyndical et CIP "je marche pour la culture".

 

Bilan des actions de la semaine dernière

  • Lundi 14 à la DIRRECTE (inspection du travail)
Nous étions précédés par les forces de police qui ont empêché l'occupation des locaux de la DIRRECTE. Une lettre au ministre du travail a été remise par une délégation et une AG a été organisée dans la cour. Mise en place de la banderole sur la grille et interview par Liberté Hebdo et France Bleu. À l'avenir, il est important que de telles actions coup de poing ne soient pas connues à l'avance par les pouvoirs publics, d'où la nécessité de constituer un groupe qui organise plus discrètement les actions coup de poing.
  • Théâtre du Nord
La compagnie Lacascade a stoppé la représentation d'Oncle Vania et lu un communiqué jeudi (ce communiqué a été lu tous les soirs de représentations). Sit-in avec le public après chaque représentation devant le théâtre, affichage d'une bannière dans le hall du théâtre (imposée par la compagnie Lacascade).
L'action a remporté une large adhésion du public, elle a eu une bonne visibilité grâce aux sit-in et à des vidéos prises lors de l'action de jeudi. Il a été rappelé que les RG sont venus et ont demandé à la compagnie Lacascade s'il fallait évacuer les InterLuttants présents jeudi soir.

Débat sur le manque d'implication voire l'hostilité des théâtres nationaux dans la Métropole et la Région. Le Théâtre du Nord a fait pression auprès de la compagnie et du Théâtre de Bretagne pour éviter une grève. Hostilité de la direction de la Rose des Vents.
Le débat s'est étendu à la position du SYNDEAC, signataire de l’appel "je marche pour la Culture". Ce mouvement vise avant tout à la sanctuarisation des budgets du ministère de la Culture et des grosses structures qui bénéficient en priorité de ces budgets. Dans la région notamment, on ne sent pas de mobilisation autour de la question de l'intermittence. Cette question sera au cœur d'une rencontre intersyndicale qui aura lieu le 5 mai. D'où notre question "Je marche pour la Culture, mais pour quelle Culture est-ce que je marche? "
L'Assemblée Générale a constaté que dans certaines régions (e.g. en Basse Normandie), le SYNDEAC est très mobilisé sur la question des annexes 8 et 10.

L'Assemblée Générale a rappelé l'importance d'organiser des AG au Théâtre du Nord. À négocier ou à imposer ? Rappel : le Théâtre du Nord est fermé le lundi, il faudra donc déplacer la date des AG. D'une manière plus générale, il faut porter notre action sur les lieux importants et leur engagement. Il est également nécessaire de porter notre action hors de la Métropole lilloise.

 

Création (officialisation) d'une coordination régionale

La création d'une coordination régionale est adoptée à l'unanimité. Elle se dénommera "Coordination InterLuttants 59-62". Rappel de l'importance stratégique de se positionner en tant que "coordination", synonyme pour les pouvoirs publics une forte détermination et d'intransigeance dans les négociations (on ne peut pas transiger aussi facilement qu'avec un syndicat). La coordination permet aussi de réunir sur une même action des salariés et des employeurs, qu'ils soient ou non syndiqués. La coordination est une association de fait (inutile de la déclarer).

La Coordination InterLuttants 59-62 envoie une délégation à la réunion de Paris des 26 et 27 avril composée de : Nicolas Grard, Patricia Pekmezian, Arno Kremer et Thierry Decocq.

Actions à venir

  • Le 25 avril
- Action "coup de poing" organisé par le groupe action. Les participants seront prévenus de la cible par sms.
- Intervention à la Gare Saint Sauveur (concert). Heure à définir avec les organisateurs et les groupes.
  • Les 26 et 27 avril
- Participation à la rencontre nationale des CIP à Paris.
  • Le 29 avril
- Action "coup de poing" organisé par le groupe action. Les participants seront prévenus de la cible par sms.
  • Le 1er mai 
- participation à la manifestation de la fête du travail. Rendez-vous Porte des Postes à 10h30.
- À l'issue de la manifestation, AG (lieu à définir) ouverte pour une rencontre avec les chômeurs, les précaires et les personnes victimes de plans sociaux qui auront participé à la manifestation.
- Prise de parole au Festival de la Soupe avant le remise des prix.
  • Le 5 mai
- Réunion intersyndicale et rencontre avec le SYNDEAC.
  • Du 16 au 24 mai
- Festival Prémices au Théâtre du Nord. Une des participantes a demandé d'aider à préparer des interventions lors des représentations (rédaction d'un communiqué très bref à destination du public).

Quelle réaction vis-à-vis du Main Square Festival ?

Voici le message reçu de la direction du Main Square Festival :
«Bonjour,
Le Main Square Festival soutient l'action des intermittents en leur donnant du travail, et c'est ce que souhaitent les vrais intermittents : travailler. D'ailleurs 100% des intermittents qui travailleront au Main Square seront de facto non-grévistes.
Cordialement, Hélène Fenzy - Operations Main Square Festival et I Love Techno »

Il s'agit d'une provocation inacceptable, venant de Live Nation, une multinationale qui dans sa démarche agressive va à l'encontre de toute démarche artistique ou culturelle. Le MSF créé en réponse à un appel d'offre a été en 2009 au cœur d'une polémique : 150 000 euros lui ont été alloué par la région qui a supprimé tout financement aux petits festivals régionaux pour cela. Contacté, le MSF prétend qu'il s'agissait de la part de H. Fenzy d'une plaisanterie et que ce mail n'avait pas à être rendu public. Aucune action n'a encore été décidée par l'Assemblée Générale, mais nous aurons à nous positionner rapidement.

vendredi 18 avril 2014

Prochaine AG InterLuttants


Prochain rendez-vous :
mardi 22 avril 2014 à 11h0
0
au Théâtre de la Verrière.

N'hésitez pas à diffuser l'événement Facebook :
partagez et invitez...



Action Oncle Vania - Théâtre du Nord - 17 avril 2014



Compte-rendu de l’action du 17/04/2014
Réunis devant le Théâtre du Nord à 19h00, nous apprenons que la grève, initialement programmée afin de lancer un cri d'alarme concernant la réforme du statut orchestrée par le Medef, n’aura pas lieu…
En effet, l’appel lancé par la Compagnie Lacascade n’a reçue aucun écho au niveau des théâtres nationaux, des structures du premier cercle de la région
L’équipe d’Oncle Vania entre donc en scène après 19h00… 
Eric Lacascade nous rejoint à l’extérieur… Nous explique les raisons qui les ont contraints à jouer. 

Puis nous informe qu’une interruption du spectacle est prévue et que sur le plateau les comédiens et techniciens se présenteront solidaires en ligne face au public en silence. Une affiche noir sur blanc « Ce que nous demandons nous le demandons pour tous ».

Nous convenons de participer à cette action en entrant et en occupant les allées des gradins du public en silence.
Le public accueille l’interruption avec des applaudissements.

Puis, un silence immobile de 3 mn.
La lecture d’un texte explicatif, une invitation au sit-in à l’issue de la représentation.
Nous rejoignons le hall toujours en silence.
Applaudissements du public pour notre sortie.
Un arrêt de jeu de près de 10 mn au total.
Le spectacle reprend.

Nous nous sommes joints à l’issue de la représentation à l’équipe technique et artistique, pour un sit-in sur la Grand Place avec le public de la salle. « Nous sommes là pour la Culture » étendu sur le fronton du théâtre.



Une belle action partagée. Nous restons mobilisés ! DEBOUT !

mardi 15 avril 2014

InterLuttant-e-s au Théâtre du Nord


Rendez-vous

Jeudi 17 avril 2014 à 19h00,
Au Théâtre du Nord (code couleur ROUGE)…

pour un soutien à l’équipe d’Oncle Vania en grève

et qui lance un appel aux équipes et compagnies de tous les CDN, CCN et théâtres nationaux

  Amenez des bougies !


lundi 14 avril 2014

Compte-rendu de l’AG-ACTION du lundi 14 avril 2014


Rendez-vous au Théâtre de la Verrière et départ pour occupation du ministère du Travail à Lille (rue Léon Gambetta)
Présence d’une cinquantaine de personnes.
Arrivée au 77 rue Gambetta, mais portes closes et les locaux sont bloqués par la police. La banderole et les pancartes sont installées sur la façade.
Une délégation de 4 personnes est reçue par Monsieur Nowaczyk, Directeur de la DIRRECTE (inspection du travail). 
La Cour du Ministère est investie par le reste du groupe.
Monsieur Nowaczyk a écouté nos revendications et explications. À notre demande, il fera remonter les informations, notre colère et notre désir de réponse, auprès du Ministre du Travail, Monsieur Rebsamen.

À l’ordre du jour de l’AG « délocalisée » :
  •  Lecture du Communiqué de presse expliquant les raisons de notre action-occupation du Ministère du travail (Document à télécharger)
  • Prise de parole de l’équipe artistique d’Oncle Vania, actuellement en représentation au Théâtre du Nord. Présentation de leur action : tous les soirs aux saluts, ils informent le public sur la lutte des intermittents, puis invitent les spectateurs à participer à un sit-in à la bougie devant le théâtre, sur la Grande Place.
  • Rappel des outils de communication des inter-luttants 59-62 (Facebook, mail-list à diversifier et étoffer…). Importance de s’en servir et de faire circuler les informations auprès de nos contacts respectifs.
  • Rappel d’actions individuelles possibles lors de nos représentations et tournages (tracts à télécharger sur le blog). Impliquer les lieux, leur demander un affichage et la reproduction et la distribution de tracts.
  • Collecter et relayer les témoignages de compagnies qui voient leurs projets de création s’annuler. La baisse des budgets des structures ne permet plus le soutien en co-production. Les répercussions sur les équipes artistes et techniques sont désastreuses. L’augmentation des charges sociales prévues dans l’accord du 22 mars amplifiera cette situation déjà critique.
  • Travailler la lisibilité sur le blog pour l’accès facile aux téléchargements de documents utiles.
  •  Des représentants inter-luttants 59-62 été présent à l’AG de Union locale (Lille) de la CGT. Explication de notre situation et volonté, de notre part, de mettre en place des rencontres interprofessionnelles, précaires, victimes de plans sociaux et intermittents, en vue d’une mobilisation commune > Premier rendez-vous prévu le 1er mai,  avec une présence visible dans le défilé : flashmob et code couleur ROUGE (nous préciserons, rapidement le lieu de rendez-vous)
  •  Les coordinations régionales des intermittents et précaires se retrouveront à Paris, les 26 et 27 avril. Une délégation 59-62 sera présente. Renseignements auprès de Thierry Decocq (tdecocq@aol.com)
  •  35e jour de grève de la faim de Franck Halimi (metteur en scène de Dijon) pour demander le non-agrément de l’accord UNEDIC du 22 mars.
Il est urgent d’élargir la mobilisation.
Notre visibilité et l’enjeu de notre avenir sont à ce prix. DEBOUT !

Prochain rendez-vous : Jeudi 17 avril 2014 à 19h00,
Au Théâtre du Nord (code couleur ROUGE).

ATTENTION : Pas d’AG lundi 21 avril 2014 pour cause de lundi de Pâques…
Report au mardi 22 avril 2014 à11h00 au Théâtre de la Verrière.

samedi 12 avril 2014

Nouveau Tract à lire, partager, distribuer...

Aujourd’hui nous, artistes et techniciens ainsi que tous les professionnels du spectacle et de l’audiovisuel, continuons à vous alerter sur la situation difficile dans laquelle nous nous trouvons. 

Concernant nos périodes de chômage, inhérentes à nos professions, les conditions d'accès et les modalités d'indemnisations se sont encore durcies.  
L’augmentation des cotisations (patronales et salariales) va entrainer un surcoût pour les lieux de diffusion, les structures de créations, les compagnies de théâtre, les boites de production, etc... et donc par effet domino, encore nous affaiblir.
Nos propositions de réforme, moins coûteuses et plus équitables, n’ont toujours pas été écoutées.
Si la situation ne change pas rapidement, c'est tout un pan de l'édifice culturel, et principalement celui qui fait un formidable travail de terrain proche de la population, qui s'effondrera. 

Nous sommes également consternés par la façon totalement aberrante et anti-démocratique dont se sont tenues ces dernières négociations UNEDIC : entre deux portes et en excluant le seul syndicat véritablement représentatif des salariés permanents et intermittents du notre secteur, à savoir la CGT. Ces méthodes sont indignes d’une instance qui décide du sort de personnes précaires subissant de plein fouet le chômage.

Que cela soit pour les intermittents, les intérimaires ou les ayants droits du régime général, cette nouvelle convention va considérablement durcir leurs conditions de vie.
Nous glissons doucement d’un système mutualiste, basé sur la solidarité interprofessionnelle, vers un système excluant.
Attention cette logique libérale est en train de faire un désastre humain et social. Beaucoup vont passer de la difficulté quotidienne à la pauvreté et pour d'autres entrer dans la misère.
Un gouvernement de gauche ne doit pas accepter une telle paupérisation.
Au-delà de l'enjeu culturel, c'est un enjeu sociétal qui se décide sous nos yeux.
Voilà pourquoi aujourd’hui nous avons décidé d’alerter tous les citoyens sur les dangers d’un monde sans culture et d’un monde qui sort de la solidarité et la mutualisation

-- Nous interpellons le gouvernement afin que le Ministre du travail n'agrée pas cet accord aux conséquences désastreuses pour nous et pour l'ensemble des chômeurs !

-- Nous interpellons le gouvernement afin que les propositions de réforme plus équitables de nos annexes soient prises en compte urgemment.

-- Nous interpellons le gouvernement pour que les budgets de la Culture ne continuent pas à être à la baisse et soient mieux répartis.


Interluttants Nord/Pas de Calais 
(CGT Spectacle, Syndicat des Arts Vivants, Coordination intermittents-Précaires et non syndiqués)


Pétitions :

mercredi 9 avril 2014

AAG, Assemblée d'Action Générale le 14 Avril

InterLuttantes, InterLuttants, 
Aujourd'hui plus que jamais, les forces vives de chacun nous sont indispensables dans la poursuite de la Lutte, 
c'est pourquoi, nous vous donnons Rendez-vous le lundi 14 Avril à 10h30 au théâtre de la Verrière à Lille pour une Assemblée d'Action Générale, le code couleur est le Rouge.
Cette Action n'aura de sens que si nous sommes nombreux, alors nous comptons sur votre présence et votre pugnacité. En attendant si "t'comprends rin" tu dois regarder, relayer, diffuser et partager cette vidéo. 
Amicalement.




MARCHE NATIONALE CONTRE L’AUSTERITE A PARIS CE SAMEDI 12 MARS 2014 CONTRE L’AUSTERITE / POUR L’EGALITE ET LE PARTAGE DES RICHESSES

Trajet / parcours : Départ 14h de République en direction de Nation
Place de la République > Bd Voltaire > Nation

Départ de cars de toutes les régions, samedi matin. Renseignez-vous!

Pour le Nord : 

Lille – Porte de Paris : sudsantesociaux.npdc@wanadoo.fr
Lille – Porte d’Arras :  59@cgteduc-lille.org
Villeneuve d’Ascq – Pont de Bois : pgcerclelille@gmail.com

Maubeuge / Valenciennes / Cambrai : davidfournier@riseup.net
Douai Place du Barlet 9h30 : pg59douaisis@gmail.com

liens co-voiturage sur cette même adresse démosphère

Nous n'en pouvons plus de voir la droite et l'extrême-droite battre le pavé avec leurs cortèges de haine de l'autre, d'intolérance, de racisme, de sexisme, d'homophobie et d'intégrisme.
En France ,comme dans toute l'Europe, la rigueur budgétaire et l'austérité imposées par la Commission européenne, François Hollande et le gouvernement pour satisfaire les marchés financiers nourrissent ce climat malsain. Les conséquences sont là : services publics démantelés, acquis sociaux mis à mal... Le chômage monte, la précarité s'étend, les jeunes galèrent, les salaires et les retraites sont en berne. Les inégalités se creusent tandis que les grandes entreprises versent aux actionnaires des dividendes insolents. Partout ces politiques provoquent indignations, colères et désespoirs. Elles nous révoltent.
Elles s'accompagnent du recul général des droits : à l'éducation, à l'emploi, à un revenu décent, à la santé, à un logement de qualité... Les inégalités d'emploi et de rémunération attaquent plus durement les droits des femmes et des migrants. La répression s'abat sur les sans papiers, les roms, les plus précaires, et ceux qui les défendent. Alors que des choix politiques résolument à gauche devraient s'imposer face à la crise, les renoncements du gouvernement devant les exigences du Medef et de la droite en matière sociale, environnementale, familiale, et sur le droit de vote des étrangers... scandalisent.
Avec l'assentiment enthousiaste du Medef, le président de la République veut désormais faire du « pacte de responsabilité » le coeur de sa politique. Au patronat, il octroie 35 milliards d'allègement de cotisations. Qui peut croire que ce nouveau cadeau permettra de lutter contre le chômage ? Devant un Medef qui refuse de s'engager sur des créations d'emplois, le gouvernement Ayrault s'engage, lui, à réduire les dépenses publiques de 50 milliards d'euros. Dans la ligne de mire, la sécurité sociale et les services publics. Mais ce sont aussi les collectivités territoriales asphyxiées, les associations étouffées, la culture sacrifiée. Ce n'est décidément pas cela que nous voulions, nous qui, par millions, avons contribué à chasser Sarkozy.
Personnalités morales, acteurs du monde de la culture et des arts, du monde du sport, responsables syndicaux, associatifs, politiques, nous sommes divers par nos engagements. Mais ensemble, nous voulons construire une dynamique rassembleuse pour des alternatives politiques et démocratiques, économiques , sociales et écologiques.
Nous appelons le samedi 12 avril à Paris à une marche nationale d'espoir à gauche , contre l'extrême droite, pour l'abandon du « pacte de responsabilité », pour une juste distribution des richesses.
Cette marche ne restera pas sans lendemain.

Collectif du 12 avril

Compte rendu de l'AG du 7 avril 2014

Ce lundi nous avons donné l’état de la situation grave dans laquelle nous allons glisser si l’accord UNEDIC est signé par le ministre du travail.

Dans la rubrique si vous pensez que nous sommes tiré d’affaire, détrompez-vous !
 > L’augmentation des cotisations va avoir des répercussions sur nos salaires, sur la faisabilité des projets, sur nos conditions de travail.

 > Le nouveau calcul du différé serait catastrophique pour les petits et moyens salaires.
Exemple: un technicien en renouvellement qui aurait déclaré 14500 de revenu de référence pour 550h aurait, en plus de ses 7 jours de carence, 31 jours de différé, soit 38 jours de non-indemnisation. Il faudra donc qu’il travaille absolument pendant ces jours-là sinon il n’aura aucune rentrée d’argent pendant 1 mois 1/2. Mais comme la carence va se décaler  jusqu’à épuisement des 31 jours, quand on lui fera, à son prochain renouvellement, le calcul sur les 10 derniers mois, il sera très probable que ses premiers contrats ne soient pas pris en compte.

Il faut réagir car ce serait une véritable hécatombe! Il est impératif que le ministre du travail ne signe pas cet accord mais surtout que nos propositions de réforme soient prises en compte.

Dans la rubrique convergence des luttes :
> Nous avons également insisté sur l’importance d’être présents dans les luttes des précaires et autres manifestations. Nous mettons en place une rencontre entre les victimes de plans sociaux, les associations de chômeurs, les intérimaires et nous.
Nous leur demandons quelle forme cela pourrait prendre. Peut-être une AG exceptionnelle un lundi soir. 
> Marche nationale contre l’austérité : samedi 12 avril 2014 à 14h à Paris (départs de Lille)
> Infos sur le site ou facebook Démosphère.

Dans la rubrique communication :
> Nous constatons que nous pouvons nous améliorer au niveau de la communication. 
   Création d’une page facebook : Interluttants 59/62

Dans la rubrique que faire ? :
   > Tracts, banderole, tee-shirt message ou interventions orales dans les lieux où l’on joue.
   > Nous avons fait remonter à Paris la proposition d’une «journée silence» nationale pendant laquelle il n’y aurait pas de radio, télé, spectacle... 
   > Occupations de lieux symboliques et décisionnels 
   > Tractage le samedi dans lieux publics
   > Tournage de petits formats vidéo. Drôles et instructifs, à la Deschiens. Il y en a un qui a été fait la semaine dernière. Il est sur notre page facebook. Vous ferez suivre à vos contacts. Possible d’en refaire car les sujets ne manquent pas. Il y a juste un code couleur : le rouge !

     Mettons notre savoir-faire au service de la lutte anti-casse sociale et casse culture : inventons une chanson, une performance musicale, dansée... inventons une nouvelle forme de communication, drôle ou poétique... ou les deux... dans la rue ou filmée... il y a encore plein d’idées à trouver.